Smooth Gallery

Le Christ en croix, les bras ouverts,

Pour accueillir toute la souffrance du monde.

Le Christ en croix, les bras ouverts, Le Christ en croix, les bras ouverts,

Les piliers de l'Eglise

La Vierge et l'enfant entourés de Pierre et de Paul

Les piliers de l'Eglise Les piliers de l'Eglise

Viraux de l'église de Clermont Saint Paul

Une invitation à prier.

Viraux de l'église de Clermont Saint Paul Viraux de l'église de Clermont Saint Paul

Visage de France,

Visage de Chrétienté

Visage de France, Visage de France,

La Vierge veille

Du sommet de la tour nous sommes sous son regard bienveillant

La Vierge veille La Vierge veille

La Sainte Table

La table du Sacrifice, où Jésus s'offre en innocente Victime.

La Sainte Table La Sainte Table

La tour, paysage familier

Le clocher de Liausson

La tour, paysage familier La tour, paysage familier

La vierge miséricordieuse

Marie exauce nos prières

La vierge miséricordieuse La vierge miséricordieuse

Paysage d’automne,

Hommage au Créateur.

Paysage d’automne, Paysage d’automne,
La crèche

Le mercredi 18 décembre, lors de sa traditionnelle audience, le pape François a invité les chrétiens à faire une crèche dans leurs maisons et à méditer sur sa signification.

La crèche est comme un Évangile vivant. Elle apporte l'Évangile dans les lieux où l'on vit: maisons, écoles, lieux de travail et de rencontre, hôpitaux et maisons de retraite, prisons et places...Elle nous rappelle, là où nous vivons, quelque chose d’essentiel : Dieu n’est pas resté invisible, dans les cieux, mais il est venu sur terre. Il s’est fait homme, petit enfant.

Installer la crèche, c'est célébrer la proximité de Dieu: Dieu n'est pas un seigneur lointain ou un juge détaché, mais il est un Amour humble, descendu vers nous. L'Enfant de la crèche nous transmet sa tendresse. Certaines statuettes représentent l'Enfant Jésus les bras ouverts, pour nous dire que Dieu est venu pour prendre l'humanité dans ses bras.

La crèche est un Évangile domestique: Aux côtés de Jésus se tiennent la Vierge Marie et saint Joseph. On peut s’imaginer les pensées et les sentiments qui devaient être les leurs en voyant cet enfant né dans la pauvreté : de la joie mais aussi de l’inquiétude. Nous pouvons donc inviter la Sainte famille dans notre maison, où il y a aussi des joies et des préoccupations, où chaque jour nous nous réveillons, nous mangeons et vivons proches des personnes qui nous sont les plus chères.

La crèche est une invitation à la contemplation: dans le rythme actuel parfois frénétique, elle nous rappelle l’importance de nous arrêter. Car ce n’est que lorsque nous savons nous recueillir que nous pouvons accueillir ce qui compte dans notre vie. Ce n’est que si nous laissons à la porte de nos maisons le fracas du monde, que nous pourrons nous ouvrir à l’écoute de Dieu, qui parle dans le silence. La crèche est actuelle, elle représente le quotidien de toute famille.

La crèche nous rappelle que Jésus vient dans le concret de notre vie. Nous y voyons des scènes quotidiennes : des bergers avec leurs brebis..., des meuniers qui font la farine ; on y voit parfois des paysages et des situations de notre époque. C’est tout à fait pertinent.... Cela nous rappelle que Dieu est venu jusqu’à nous... il est un homme comme nous, il s’est fait homme comme nous. Nous ne sommes plus seuls dans la vie de tous les jours.... Si nous l’accueillons, tout peut changer...

... Il faut toujours installer une petite crèche à la maison... c’est comme ouvrir la porte et dire : «Entre, Jésus !», et rendre concrète cette proximité, cette invitation à Jésus afin qu’il vienne dans nos vies. Car s’il habite notre vie, notre vie renaît. Et si la vie renaît, c’est vraiment Noël.

Joyeux Noël à tous !

 
Horaire des Messes janvier 2020

 
Page Facebook

Visitez aussi notre nouvelle page Facebook: https://www.facebook.com/saintpaulcoeurdherault/