Madame Marie-Odile Di Martino, responsable du S.E.M. PDF Imprimer Envoyer

Le SEM met en relation Jésus et un malade. Ce ministère s’inscrit au cœur de la charité chrétienne, car le malade n’est autre que le prochain. Gardons à l’esprit les amis du paralytique qui n’hésitent pas à défaire le toit de la maison pour faire descendre leur ami malade jusqu’à Jésus (Mc 2,5).

Seul, un malade se décourage. Visité, entouré, le voilà réconforté. L’attitude des visiteurs de malades se doit d’être une attitude de bonté.

 

 

Au-delà du malade c’est Jésus que l’on secourt car Jésus est en agonie dans ses membres souffrants jusqu’à la fin des temps.

Durant l’année les membres du SEM ont visité les malades, mais ils regrettent qu’il n’y ait pas eu l’ «l’Onction des malades». Ce sacrement donne force et courage aux malades .Il «ne fait pas mourir», bien au contraire.

Il est nécessaire de réfléchir à la façon de le présenter…

Depuis plusieurs mois le SEM n’avait plus de coordinateur, puisque Monsieur Dionnot avait quitté ses fonctions.

les membres du SEM ont désigné Madame di Martino pour lui succéder, ce qu’elle a accepté.